contact@kassistanceconseil.fr

Choisir un logiciel comptable pour un dirigeant de TPE

logiciel comptabilité

Faire le choix d’un logiciel comptable n’est pas toujours aisé quand on démarre son activité. Qu’on soit entrepreneur solo ou entrepreneur pour une petite structure (jusque 10 salariés environ), si on n’a pas été comptable dans un passé antérieur, acheter un logiciel de comptabilité peut devenir le parcours du combattant.

Cette question du choix du logiciel revient régulièrement et j’ai choisi de vous donner mon avis (purement personnel et en lien avec mon expérience professionnelle).

Habituée à travailler sur des logiciels spécialisés, j’ai appris la comptabilité sur le logiciel Ciel et j’ai pratiqué la saisie sur Ebp Compta Pro pendant plusieurs années. J’ai découvert les logiciels Sage lors de missions en industrie.

Régime de l’autoentrepreneur

Quand on veut tenir ses dépenses et ses recettes, excel est un très bon outil. Il est simple d’utilisation et permet de trier ses libellés de dépenses ou de recettes, d’aditionner les recettes encaissées…

Si vous souhaitez aller plus loin soit par perfectionnisme soit par anticipation du choix d’un autre régime (s’habituer à un logiciel de comptabilité), il existe un logiciel pour les autoentrepreneurs, créé par un autoentrepreneur. Je ne l’ai pas testé (puisque je me sers d’excel) mais j’ai eu des échos positifs (si vous l’avez essayé, vous pouvez me noter vos commentaires). Voici le lien du logiciel pour autoentrepreneur.

 

Les fonctions minimales de votre logiciel de comptabilité

  • La saisie des écritures comptables dans les journaux.
  • Le suivi de vos comptes de tiers (lettrage, échéanciers…)
  • La mise en œuvre et le suivi des états obligatoires (les journaux, le grand livre et les balances)
  • Les déclarations de TVA

Mon choix : EBP Compta ou CIEL Compta 

Je ne vais faire aucune différence car ce sont deux logiciels qui se valent.

Pourquoi je les conseille pour les dirigeants de TPE ? Je n’ai aucun lien avec ces éditeurs mais leur souplesse et leur facilité d’utilisation sont des atouts pour les débutants (configuration conviviale et intuitive). Il me semble inutile de faire le choix d’un logiciel surdimensionné quant aux besoins de votre entreprise.

Ces logiciels répondent aux attentes spécifiques de l’entreprise tout en s’adaptant aux besoins des dirigeants :

  • Gestion des taux de TVA
  • Gestion des modes de paiement
  • Statistiques
  • Rapprochements bancaires
  • Saisie rapide des factures de vente
  • Prévisionnel de trésorerie
  • Répartition analytique

Ces deux logiciels de comptabilité sont compatibles avec les logiciels des cabinets d’expertise comptable. Ainsi, il est facile d’exporter votre balance à votre comptable ou encore d’importer des écritures effectuées par votre Expert-Comptable.

Ces logiciels sont mis à jour régulièrement afin de répondre aux nouvelles réglementations ; leur réputation n’est plus à faire.

Cependant, si vous souhaitez tenir à jour vos immobilisations, il faudra soit ajouter un module complémentaire, soit acheter une version plus évoluée d’EBP ou de CIEL. Pour cela, il est intéressant de savoir si vous investissez pour deux ou trois achats par an ou pour plus d’une dizaine. Si vous ne possédez pas de module de gestion des immobilisations : vous enregistrez vos achats dans le logiciel de comptabilité et vous tenez votre inventaire dans un tableau excel. Il y a aussi la possibilité de déléguer cette partie à votre expert-comptable.

Le budget pour ces logiciels est minime : moins de 150 € HT + coût de la maintenance (+ éventuellement une formation de prise en main). Aujourd’hui, il est également possible d’opter pour les SaaS (Software as a Service) en considérant que l’utilisation du logiciel est un service via un cloud.

Les critères qui déterminent de faire un autre choix

  • la taille de votre entreprise
  • votre stratégie de développement : même s’il est toujours possible de changer de logiciel de comptabilité après quelques exercices, il est préférable de se poser quelques questions : vais-je continuer à travailler seul ou vais-je embaucher ? vais-je travailler avec l’international ? Vais-je avoir un service de production ?
  • les ressources humaines de  votre entreprise pour la gestion du logiciel : le logiciel doit être un gain de temps et non un frein pour votre gestion. Si vous disposez d’un expert, mieux vaut le doter d’un outil expert afin de pouvoir tendre à une comptabilité de gestion.
  • si vous souhaitez un logiciel permettant une gestion globale de votre entreprise : devis, factures, comptabilité, gestion… optez pour un ERP/PGI de type Sage ou Cegid ou encore Ebp Gestion Commerciale. Ce choix finit par s’imposer au-delà d’un certain nombre de factures de ventes mensuelles (pour éviter la saisie manuelle de toutes les factures)
  • votre budget : vous souhaitez que votre logiciel de comptabilité soit un investissement pour votre entreprise, alors prenez contact avec les éditeurs de logiciel (Cegid, Sage, Ebp… ou encore des logiciels métiers)

Si vous ne possédez aucune notion comptable, je suis désolée de vous le dire mais n’importe quel logiciel – si bon soit-il – ne fera que ce que vous lui demandez de faire (donc attention à toutes les publicités vous venant de tenir votre comptabilité sans connaître la comptabilité… c’est comme si avec un bon tutoriel, je devenais boucher 😉  ). Evidemment, il y a la possibilité de gérer des abonnements et des masques de saisie (notamment pour les écritures de vente) mais un logiciel ne remplace pas les compétences humaines (relire à qui s’adresse la formation en comptabilité ?).

Il y a souvent la possibilité de tester les différents logiciels via une formule « démonstration ». Cette version peut vous permettre de tester et de vous faire votre propre idée. Tenir votre comptabilité est l’unique moyen de connaître la santé de votre entreprise et il est essentiel que vous choisissiez un logiciel qui vous convient et que vous allez maîtriser.

16 commentaires
  1. Un article très intéressant.
    Je ne connais pas AE Gestion non plus, par contre un de mes clients autoentrepreneur utilise un logiciel en ligne (gratuit), il s’agit de MYAE > http://www.myae.fr/ et pour le moment, il a l’air plutôt satisfait.
  2. J’ai apprécié la lecture de cet article. Depuis un certain temps, je me pose la question du choix d’un logiciel de gestion. L’article me permet d’y voir plus clair. Merci beaucoup.
  3. Bonjour,
    J’utilise et je recommande Free Devis Factures pour une petite entreprise, il est adapté aux auto-entrepreneurs et très simple d’utilisation ! En plus, il permet la création de plusieurs compte société, quand on doit gérer plusieurs entreprises, pas besoin d’acheter plusieurs licences 🙂 Ah oui et en plus il est gratuit !
    • Bonjour ,

      Free Devis Factures gère la comptabilité ? Je pensais que c’était un CRM.
      Voilà donc un choix de plus pour mes lecteurs. Merci 🙂

  4. Bonjour,
    merci pour votre exposé clair.
    Je dois m’équiper d’un logiciel de compta/facturation simple pour une société unipersonnelle, et mon cahier des charges correspond complètement à votre descriptif.
    Une question complémentaire cependant: je ne trouve plus de logiciel en version à acheter, mais seulement des formules sur abonnement mensuel, que ce soit chez Ciel, EBP, ou chez Intuit.
    Je comprends les avantages (stockage des données sur le cloud, maj automatiques,..
    Mais je trouve la formule chère annuellement, au vu du faible nombre d’écritures que j’aurai à passer.
    Qu’en pensez-vous et savez vous si des éditeurs proposent encore des versions à acheter?
    merci
    • Bonjour ,

      J’ai équipé des clients avec des logiciels EBP achetés. Seule la maintenance est à ajouter chaque année (selon votre expertise, elle est nécessaire ou non). La maintenance comprend la mise à jour du logiciel conformément à la réglementation mais également l’assistance technique (si difficulté de prise en main du logiciel). http://boutique.ebp.com/logiciel/gamme-gestion-commerciale
      Je ne connais pas Intuit mais je vais regarder.
      Au plaisir,
      K.

  5. Bonjour
    Je cherche un logiciel de compta qui va jusqu’à l’édition de la liasse fiscale car je n’ai pas beaucoup de ligne, non assujettie à la TVA et souhaiterais ne pas faire appel à un comptable ( économie).
    J’ai quelques notions de compta mais je perds quand je lis les commentaires sur les forums!
    Merci de votre aide
    • Bonjour

      Si vous souhaitez un logiciel qui soit aux normes avec la fiscalité, mieux vaut faire le choix d’un logiciel qui aura des mises à jour régulières, de type EBP ou CIEL. Ces logiciels sont simples d’utilisation, notamment si vous avez des notions de comptabilité.
      Quels autres retours de logiciel avez-vous ?
      A vous lire,
      K.

      • on m’a parlé de SAGE si je ne me trompe pas. Les commentaires sont assez mauvais pour CIEL.
        Combien faut-il compter pour ces logiciels?
        • Sage est un excellent CRM mais il peut être « lourd » pour une TPE. Difficile de maîtriser les logiciels sans formation alors qu’avec EBP ou CIEL (qui sont quasi identiques), si vous avez déjà travaillé sur logiciel, ce sera très facile.

          J’ai travaillé plusieurs années sur CIEL puis sur EBP et je ne vois pas ce qu’on peut reprocher à CIEL (sauf ses limites en cas de souhait exhaustif d’analytique…). Quels sont les reproches ?

          Concernant le coût, cela dépend de la formule choisie. Si vous n’avez pas d’analytique, une achat EBP à 150 euros est suffisante.
          K.

        • j ai aussi entendu des commentaires negatifs sur ciel. j aimerai savoir ce qu’il en est
          • Bonjour ,

            Comme pour tout produit, il y a toujours des retours négatifs. Quels sont les retours que vous avez eus ?

            K.

  6. Bonjour,

    Merci pour votre article. J’ai fait des recherches par ailleurs et trouvé d’autre logiciel tel que MaCompta.fr, ZEFYR.net et iTool.com. Avez-vous eu l’occasion de les tester? Si oui, qu’en pensez-vous? Quels sont leur avantages/inconvénients par rapport aux solutions que vous proposé (ciel et ebp)?
    Merci d’avance,

    Elise

    • Bonjour

      Je n’ai pas testé les logiciels que vous citez. Souvent, en entreprise, les solutions choisies sont celles qui offrent une pérennité et une assistance. Cependant, je vais y regarder et je ferai un article pour donner un avis (synthétique et basé sur une courte durée).
      Merci à vous pour ce commentaire.
      K.

Laisser une réponse