contact@kassistanceconseil.fr

Karinne, monitrice éducatrice

 

Karinne BAUDEMONT est monitrice éducatrice dans un Foyer d’Accueil Médicalisé (appelé communément FAM) pour personnes atteintes d’autisme et de TED. Elle exerce ce métier depuis dix ans. Karinne a  travaillé en Institut médico-éducatif, maison pour enfants, Foyer Occupationnel, appartement thérapeutique et Foyer d’Accueil Médicalisé.

Que t’ont apporté ces expériences dans ces structures ? 

 

De l’expérience grâce aux divers collégues/personnes rencontrées, de la connaissance et de la curiosité pour l’enrichir, des outils de travail et d’approche, des prises de conscience pour me former afin d’être mon propre outil (je pense toujours que nous sommes notre meilleur outil).
 

Quels sont tes diplômes en lien avec la fonction exercée ? 

 

Certificat d’aptitude aux fonctions de moniteur éducateur et brevet d ‘études professionnelles sanitaire et sociale.

Quelles sont tes motivations à exercer ce métier ? 

Ma motivation première est d’apporter mon aide aux autres. Ensuite, j’ai une motivation plus personnelle voire naturelle pour moi puisque j’ai grandi dans l’univers des IME (Institut Médico-Educatif). J’ai toujours eu beaucoup d’éducateurs autour de moi et j’ai voulu me former pour mieux accompagner mon frère et ma soeur (tous deux trisomiques et l’une étant même porteuse d’autisme).

 
 

Quelles sont tes missions ?

Accompagner les résidents dans la vie quotidienne, mais aussi les protéger si besoin.
 
Apporter un peu d’amélioration. Maintenir les acquis et tenter d’en acquérir d’autres.
Les aider à comprendre notre monde.
Les accompagner dans leurs loisirs, leur envies et si possible les amener à faire des choix.
Faire partie d’une équipe pluridisciplinaire afin de créer pour chacun un projet d’accompagnement adapté pouvant leur permettre de progresser ou de vivre simplement mieux. Réfléchir ensemble à une aide concrète pouvant aider la personne.
Me former et m’informer pour apporter aux autres dans les meilleures conditions.

Quels sont les inconvénients liés à ce métier ? 

Les différentes barrières (freins) issus du travail d’équipe, des décisions de la direction, des règles/conventions internes.

La non formation de certains collègues.

Le salaire peu motivant.

Les inconvénients plus physiques/moraux (coups, insultes de la part du public accueilli).

Trouver sa place, ne pas déborder dans le rôle d’une autre personne. Réussir à faire accepter ses idées au sein de l’équipe, savoir travailler en équipe c’est à dire savoir entendre les remarques et les prendre en compte pour avancer, donner une place à chacun sans arrière-pensée de valorisation personnelle.

Penses-tu que ton métier soit connu ? reconnu ? Pourquoi ? 

Le moniteur éducateur est de moins en moins reconnu car l’évolution des équipes fait que les AMP (aide médico-psychologique) coûtent moins cher et peuvent faire le même travail dans bien des organigrammes. De plus, il y a beaucoup de moniteur éducateur formés pour peu de places réelles et ce métier est fermé aux structures ouvertes.

 

Si tu le pouvais, changerais-tu de métier ? Pourquoi ? 

J’ adore mon rôle de ME. Etre sur le terrain auprès des résidents et constater au plus juste les évolutions, changements, vivre les choses avec eux, progresser et apprendre à leur contact. J’ai déjà envisagé de passer une VAE pour devenir éducateur spécialisé car ce serait la suite logique de ma carrière .

Cependant, j’ai plus d’intérêt pour le travail d’évaluation, d’observation et de questionnement donc le rôle de Psychologue m’intéresse plus. Mon rêve utopique est de devenir musicothérapeute.  J’aime utiliser la musique comme outil pédagogique/éducatif.

 

Quels sont les liens entretenus avec les membres de l’équipe pluridisciplinaire  ?

Le moniteur éducateur a un rôle exécutif généralement, il suit les directives de l’éducateur spécialisé ou de la psychologue. Il aide les AMP et aide-soignant à écrire leur projet ou à comprendre les idées.  En théorie, l’éducateur spécialisé donne les directives à l’équipe et le moniteur éducateur fait en sorte qe les directives soient comprises et exécutées. Cependant, les choses se font intuitivement, généralement, dans les équipes et chacun assure l’entraide avec ses connaissances et communique de manière à ce que tous aillent dans le même sens, sauf dans certains cas quand les équipes sont petites  alors la place de chacun est plus ressentie. 

 
Merci à Karinne pour sa gentillesse et son professionnalisme. 
2 commentaires
Laisser une réponse