contact@kassistanceconseil.fr

Freelance : conserver le moral au beau fixe

Envie de vous souhaiter à tous un bon week-end…
 
Je pensais à vous, indépendants qui terminaient cette année en pensant à votre chiffre d’affaire de 2013. A-t-il été bon ? 
 
Quels sont vos objectifs pour 2014 ?




Etre indépendant c’est travailler seul et parfois, le moral n’est pas au rendez-vous car les clients peuvent être aux abonnés absents.
 
Ce n’est pas simple de gérer ses journées quand on n’a, pour seul interlocuteur, son ordinateur. On peut essayer d’installer tous les logiciels possibles sur notre cher compagnon de travail, les meilleurs musiques du moment, il manque l’humain.
 
L’humain, vous savez cette personne avec qui on peut déguster un café, avec qui on peut parler de la neige, du verglas, de ses craintes quant à la pression liée à trop de travail au même moment.
 
Si je suis indépendante dans ma façon de travailler et autonome dans mes fonctions, rien ne peut remplacer la relation humaine alors j’ai trouvé des astuces pour profiter pleinement de ce statut d’indépendant
 
 
Je provoque des rencontres : petit-déjeuner business, déjeuner avec des collègues salariés ou des indépendants, café partage, soirée communication, journée d’information pour les professions libérales ou les artisans.
 
 
J’évalue mes prestations et je les fais évaluer par mes clients afin de me situer et ainsi revoir mon offre. Quelle plus-value ai-je ajouté à l’organisation de mon client ? Ai-je atteint l’objectif que nous nous étions fixé ? 
 
 
Je vais travailler sur site (j’ai également conservé une activité salariée) afin de maintenir le contact chaleureux des êtres humains. Voir ces personnes me permet de mieux situer si elles vont bien et où je me situe dans ce groupe, dans cette organisation. Beaucoup de missions se réalisent à distance mais le contact permet de juger de subtilités qui peuvent être mal perçues via un mail ou une conversation téléphonique (observez les traits de votre interlocuteur quand il vous parle et vous verrez que cela en dit long sur son état d’esprit du jour).
 
 
Je conserve des horaires réguliers. Même si le matin, je peux lire mes mails sans avoir enfilé le tailleur ; je mets un point d’honneur à être aussi présentable au bureau de la maison qu’au bureau d’une entreprise. Exit les talons et place aux chaussons chauds pendant les mois d’hiver : le télétravail permet de l’originalité !
 
Je diversifie mes prestations : chiffres, rédaction, relecture et je m’octroie des pauses : facebook, google +, téléphone, lecture. Je gère mon temps, sans horaire défini et je gagne en efficacité. Besoin d’une pause à 16h pour refaire le plein d’énergie ou encore d’une heure pour aller me dégourdir les jambes, pas de souci, je terminerai ma mission en soirée ou encore ce week-end. 
 
Autant que faire se peut, je choisis des missions valorisantes et stimulantes. 
 
 
 
La dernière idée c’est de partager ses passions, son expérience, sa vision des choses et des projets via ce blog.
 
Bon week-end à tous…
Laisser une réponse