contact@kassistanceconseil.fr

« Je fais la paie »… vraiment ?

faire la paie, gestionnaire de paie

 

Quand on fait le choix des ressources humaines, on passe inévitablement par la formation de gestionnaire de paie.

Gérer la paie, c’est accepter de se former perpétuellement car les actualités sociales sont denses. Ce choix, je l’ai fait il y a plus de 15 ans et je vais tenter de vous partager bien plus qu’un métier, une passion.

Faire la paie : ces mots que j’entends trop souvent

 

Un matin, avant ou après le café, je ne sais plus, je reçois des candidats pour un poste d’assistante ressources humaines (poste pour lequel une expérience en gestion de paie n’était pas nécessaire).

De nombreux CV laissent apparaître : paie.

Au cours de l’entretien, je m’attarde sur cette partie que j’affectionne particulièrement. Je suis plutôt enjouée à l’idée d’embaucher un candidat spécialisé et qui aura la capacité d’évoluer.

Mais… surprise… qui se renouvelle de candidat en candidat.

Le candidat : « je fais la paie »

Moi : « parfait et sur quel logiciel avez-vous pratiqué la paie » 

Le candidat 1: « aucun… je prépare les variables de paie« 

Moi : gros blanc pour le premier candidat et soupir pour les suivants.

Autre réponse du candidat 5 : « sur le logiciel EBP »

Moi : « bien et quelle rubrique vous pose un problème ? »

Le candidat : « aucune… je saisis les rubriques de variables de paie »

Moi : gros blanc pour le premier candidat et soupir pour les suivants.

Comment peut-on se prévaloir de savoir « faire la paie » sans même connaître le mode de calcul de la csg ou encore du forfait social ? Je ne rentre même pas dans le détail des salaires plafonnés ou déplafonnés car la majorité des candidats ne savent pas calculer la régularisation de plafond… en pensant que le logiciel va tout faire…

L’informatique c’est fantastique mais l’informatique fait ce qu’on lui demande de faire.

 

Les missions du gestionnaire de paie

Le gestionnaire de paie est le spécialiste des bulletins de salaire dans l’entreprise. Le langage peut vous sembler technique mais il est essentiel pour comprendre que gérer la paie, c’est technique. Je vous raconte celles qui ont été mon quotidien.

 

  • collecter les informations (même celles qui ne figureront pas sur le bulletin)
  • assurer le suivi, le contrôle de fiabilité
  • analyser et traiter les informations sociales collectées afin de réaliser une paie fiable
  • assurer le traitement de la paie selon la législation en vigueur, la convention collective applicable, les clauses du contrat de travail
  • transmettre et déclarer les éléments sociaux aux différents organismes (URSSAF, caisse de retraite complémentaire, caisse de prévoyance, caisse de congés payés…)
  • assurer une veille technique sur les évolutions réglementaires et la jurisprudence qu’il convient d’analyser et de prendre en compte, en permanence
  • assurer un rôle de conseil et d’information tant à l’interne qu’à l’externe
  • être en relation régulière avec les autres services concernés : juridique, comptabilité, ressources humaines, informatique…
  • accueillir, répondre ou orienter les salariés
  • assurer la confidentialité

Quelles qualités pour cette mission passionnante ?

 

L’organisation

Qu’elle soit dans le temps ou dans la gestion des différentes tâches, sans organisation, vous serez face un gestionnaire de paie débordé et cumulant les erreurs. Inutile de vous rappeler l’importance des procédures et des tableaux de suivi de mission (notamment si vous avez une équipe de gestionnaires de paie).

Qualités rédactionnelles

Vous vous demandez bien quel est le rapport entre rédaction et chiffres ? Le gestionnaire de paie doit avoir de bonnes qualités de rédaction afin de pouvoir rédiger aisément les correspondances avec les différents organismes ou les courriers pour le personnel.

Le gestionnaire de paie peut également être amené à rédiger des procédures.

Le relationnel

Le gestionnaire de paie n’est pas en permanence sur son ordinateur. Il passe également du temps avec le personnel : répondre aux différentes questions, expliquer le bulletin de paie (calculs…), rassurer, anticiper…

Rigueur et discrétion

La rigueur, évidemment comment envisager cette mission sans rigueur : la rémunération est un élément clé dans la vie du salarié et l’échéance du règlement de cette rémunération doit être tenue ainsi que l’échéance du règlement des cotisations sociales. La rigueur  est à mettre en lien avec l’organisation : collecter les bonnes informations et en assurer le suivi.

Le gestionnaire de paie détient beaucoup d’informations confidentielles (rémunération, avantages, saisie arrêt…) et il se doit d’être discret. Cependant, ce point rejoint le secret professionnel acquis par de nombreux professionnels.

Formation continue

Le gestionnaire de paie doit se former perpétuellement. Il doit faire évoluer ses connaissances mais également sa façon de faire.

Suivre l’actualité sociale et la législation demande du temps et de la rigueur, si vous n’êtes pas passionné, vous ne parviendrez pas à tenir le rythme.

Etre au coeur de l’actualité, aux côtés du « nerf » (la rémunération) est passionnant. Pourtant, être gestionnaire de paie, c’est parfois être en stress et gérer la pression.

Si vous avez les qualités décrites ci-dessus, que les missions énumérées vous attirent, pourquoi ne pas devenir gestionnaire de paie. Un métier où 80% des personnes formées (correctement 😉  ) trouvent un emploi dans les six mois. Inutile de souligner qu’un bon gestionnaire de paie, ce n’est pas celui qui connaît tous les textes sur le bout des doigts ou encore qui a une parfaite connaissance de toutes les conventions collectives applicables (nous sommes des humains, ne l’oublions pas !) mais c’est une personne qui saura trouver l’information (et sur le net, il y a tout et n’importe quoi donc méfiance) et qui saura quoi en faire.

Devenir gestionnaire de paie n’était pas une fin en soi, c’était une étape dans mes missions ressources humaines et je pense que la compréhension de la paie (ou l’initiation) est une étape incontournable pour les managers de talent. En effet, comment proposer une voiture de fonction, des repas ou autres avantages sans même connaître le traitement en paie !

Aujourd’hui, je suis heureuse de former des gestionnaires de paie, des assistantes ressources humaines souhaitant avoir un minimum de connaissances en paie, des managers de talent s’intéressant à leurs ressources humaines.

Quelques liens :

La fiche métier gestionnaire de paie par comptalia

Gestionnaire de paie

58 commentaires
  1. Cool
  2. Svp aider moi a etablir un plan de memoire sur le theme » les causes et les impacts de l’erreur en paie »
    • Bonjour ,

      Voici quelques questions pour orienter votre réflexion :
      – les causes des erreurs sont celles que nous trouvons quand nous effectuons un audit social : analyser l’organisation et en déduire les risques, veille juridique (respect de la convention, minimums…), gestion des EVP/contrôle des données, le calcul des différentes indemnités (CP, licenciement, retraite…), SIRH (absences, ancienneté…)
      – les impacts en terme humain, en terme financier, en terme de dialogue social, en terme de réputation de l’organisation…
      – les risques de redressement (notamment URSSAF)

      Quel diplôme préparez-vous ?
      Je reste à votre disposition, via le formulaire contact, si vous avez besoin d’un complément d’accompagnement.
      Cordialement.
      K.

      • Bonjour K,merci pour ces pistes de réflexion et de votre soutient. Je suis en fin de cycle licence et je prepare un memoire pour l’obtention d’une licence en GRH.
        • Bonjour

          Félicitations pour votre licence GRH. Quel est le thème de votre mémoire ?
          J’ai également passé cette licence au CNAM.
          Au plaisir,
          .

  3. Mon theme est le suivant: l’impact de l’erreur en gestion de la paie. Mais j’ai encore de problème avec la formulation de la problématique
  4. N’y a t’il pas un moyen de communiquer en dehors du site web?
  5. Bonjour,
    Je suis gestionnaire de paie dans un cabinet d’expertise comptable et on me demande d’aller dans une entreprise pour effectuer un audit social.
    Est le rôle d’une gestionnaire de paie ?
    Merci d’avance pour votre réponse.
    • Bonjour

      Je vais vous faire une réponse qui n’engage que moi : tout dépend des missions qui sont prévues dans votre contrat de travail mais également de votre souhait de faire évoluer (éventuellement) vos missions et/ou vos responsabilités.
      Tous les gestionnaires de paie ne vont pas en audit social chez les clients du cabinet ; c’est une marque de confiance de vous faire réaliser cet audit (voyons le positif 🙂 )
      Au plaisir de vous lire
      K.

  6. Bonjour,
    Je me permets de vous écrire car j’ai beaucoup de questions. Je voudrai exercer le métier de gestionnaire de paie, c’est un métier qui m’attire.
    Mais j’ai un parcours peu commun et j’ai bien peur que ça me ferme des portes.

    Je suis titulaire d’un BEP Carrière Sanitaire et Sociale (CSS) et d’un BAC Science et la Technologie de la Santé et du Social (ST2S). En ce moment, je suis en dernière année de BTS Services et Prestations du Secteur Sanitaire et Social (SP3S), je passe mes examens en Mai. Autant dire que j’ai eu des formations/ diplômes dans le sanitaire et le social.

    Depuis le début de mon BTS, j’ai eu un attrait pour l’économie et la gestion (à force de regarder CAPITAL ^^) mais hors de question de me réorienter.

    Pour ma poursuite d’étude, j’envisage de faire une licence professionnelle GRH qu’elle soit en initiale ou en alternance. J’ai postulé dans divers IUT, je dois même passer des tests pour ma candidature.
    J’ai peur qu mon parcours ne puisse pas me permettre de faire le métier que je veux faire.

    Merci d’avance!

    • Bonjour ,

      Tout d’abord, merci pour votre long message. Je tiens à vous féliciter pour votre parcours et si vous avez parcouru ce blog, vous avez dû voir que j’exerce dans le secteur social et médico-social depuis 1998.

      Je ne pense pas que votre profil vous ferme des portes car il offrira de larges qualités et compétences ; il suffira de savoir expliquer pourquoi ce parcours à votre recruteur. D’ailleurs, qu’est-ce qui vous attire dans « faire la paie » ?

      Etre gestionnaire de paie c’est avoir un attrait pour le droit, le social et des qualités humaines pour les relations sociales. Evidemment, de grandes qualités d’adaptation (que vous devez certainement avoir au vu de votre parcours) sont indispensables.

      Concernant la licence professionnelle GRH, la paie est abordée mais elle ne permet pas d’être un gestionnaire de paie opérationnel rapidement. Vous connaîtrez les bases telles qu’un salaire plafonné, déplafonné, une GMP…

      J’espère avoir répondu à vos interrogations et je reste à votre disposition pour évoquer d’autres points,

      En attendant que vous exprimiez ce que vous aimez dans le métier de « gestionnaire de paie », je vous souhaite bonne chance pour vos entretiens.

      Au plaisir,
      .

      • Bonjour,

        Si j’ai choisi de poursuivre en Rh, c’est pour être en contact avec un autre public que celui rencontré sur mes lieux de stages, un public où j’irai à traiter seulement l’aspect professionnel.

        Je suis consciente que la licence pro GRH, je ne me permettra pas d’être opérationnelle de suite. En effet, j’ai postulé à l’université de Cergy Pontoise pour une LP Gestion de la paie et administration du personnel, malgré mon bon dossier, je n’ai pas été prise. Mon BTS ne met pas assez l’accent sur la comptabilité m’a dit ma prof.

        Donc j’ai décidé de postuler dans des LP plus généraliste en RH pour avoir plus de chance. Je chercherai des stages en tant que gestionnaire de paie pour avoir un peu d’expérience dans ce domaine.

        Ce qui m’attire dans la paie, c’est d’aborder manipuler les chiffres. Editer des fiches de paie selon le droit du travail et les différentes conventions collectives.
        Moi qui n’aime pas la routine, je me dis que je devrais pas m’ennuyer avec les bulletins de paie de différents entreprises dans divers domaines d’activité.
        J’aime bien trouver des solutions à des problèmes complexes, ma perspicacité m’aide beaucoup.

        Cordialement.

        • Bonjour,

          Je ne suis pas vraiment d’accord avec votre prof sur l’aspect « comptabilité » : d’une part, la LP Gestion de la paie ne nécessite pas de hautes connaissances en comptabilité (pas plus que la LP GRH) et d’autre part, vous avez certainement de bonnes connaissances en gestion du fait de votre BTS SP3S.

          Je vous confirme que, si vous n’aimez pas la routine, vous devriez apprécier ce poste de gestionnaire de paie. Cependant, il est à voir si vous souhaitez tenir ce poste en cabinet comptable (multi conventions) ou en entreprise. J’ai fait le choix de me spécialiser en CCNT66 et je ne le regrette pas. Certes, cela ferme des portes mais en ouvre d’autres.

          Je vous renouvelle mes voeux de réussite pour l’entrée en LP (mais également pour l’obtention du BTS).
          Passez me faire un coucou au passage 🙂

  7. Bonsoir,

    Mes épreuves se sont bien passées, je n’étais pas du tout stressée. Ce qui m’inquiète le plus c’est ma poursuite d’études.
    Les tests à l’IUT de Villetaneuse, je ne suis pas très optimiste. 20 min pour répondre à 25 questions dont une expression personnelle, c’est assez court, d’autant plus que je suis arrivée toute essoufflée (après avoir fait le tour de l’établissement pour retrouver la salle) donc pas vraiment le temps de réfléchir.

    J’ai vraiment réfléchi car mon BTS au regard des réponses (alternances, initiales) pour faire une licence Gestion de la paie et administration du personnel (malgré mon doosier et ma motivation), j’ai décidé de faire la LP GRH et faire un stage obligatoire en tant qu’assistant RH. Après le diplôme passé une formation de gestionnaire de paie (titre de niveau 3) pour avoir plus de chances de faire ce que je veux.

    Vous en pensez quoi?
    Vous m’aviez dit que la LP GRH me permettrait pas d’être rapidement opérationnelle.

    Mercie d’avance.

    • Bonsoir

      Votre projet me semble intéressant : allier deux formations afin de devenir gestionnaire de paie.

      L’autre solution c’est d’effectuer la LP GRH et de travailler en tant qu’assistante RH, pendant quelques temps (afin d’acquérir de bons réflexes en entreprise aux côtés d’un gestionnaire de paie). Au sein de l’entreprise, vous pouvez bénéficier d’une formation courte de gestionnaire de paie qui viendra compléter votre parcours initial.

      A bientôt pour avoir de vos nouvelles !

  8. bonjour, j’ai été gestionnaire de paie pendant 12 ans et demie dans une société d’intérim. j’effectuais des paies mais pas mensualisés. on faisait les fiches de paies sur 4 semaines mais en semaines entières.
    aujourd’hui j’effectue une formation de gestionnaire de paie qui me permettra d’obtenir un module du titre professionnel secrétaire comptable niveau III. vu mon parcours, quel diplôme dois je passer pour être opérationnel de suite, en sachant que je m’occupais de la veille sociale, ni des changements de taux et plafond, et je ne faisais pas les déclarations mensuelles, trimestrielles, annuelles, mais je suis très motivée. je suis une autodidacte. j’ai pas le bac.
    qu’en pensez vous. merci à l’avance
    • Bonjour (Véronique),

      Bienvenue parmi nous. Même si vous n’avez pas le bac, votre formation actuelle vous rapproche d’un diplôme de niveau 3 et je vous en félicite d’avance. Je ne sais pas où vous suivez votre formation mais si c’est à l’AFPA, vous serez très rapidement opérationnelle car ces formations sont courtes mais intensives. De plus, vous avez déjà vu le fonctionnement de récolte des données et de saisie des variables.

      Pour optimiser vos chances de réussite, il vous faut poursuivre vos apprentissages en veille sociale car c’est cette partie qui change régulièrement et qui met à mal les gestionnaires de paie. Ensuite, il faut bien démarrer à un moment, et même un gestionnaire de paie, chevronné dans un secteur, devra s’adapter à un nouveau secteur (nouvelle convention, nouveaux accords d’entreprise). Le principal c’est d’avoir acquis la base (compréhension du système de paie et les particularités de type « avantages en nature », « paniers »…).

      Ensuite, vous donner un avis quant à une possible embauche, elle ne sera pas objective car je suis pour l’emploi d’autodidactes (motivés !) et pour la transmission des savoirs. Pour cela, je vous conseille d’apprendre en faisant partie d’une équipe plutôt que de « faire la paie » dans une TPE/PME où vous vous retrouverez seule face à vos incertitudes.

      Plein de courage à vous,
      Au plaisir,
      K.

  9. par ailleurs, j’ai 43 ans, croyez vous que si le retour au étude dure un an, à la sortie je peux trouver un poste, sans qu’ils focalisent sur mon age, et du faite que je suis plus ou moins débutante.
    merci à l’avance
  10. Bonjour,

    Voici des nouvelles: J’ai été accepté dans toutes les IUT pour faire une LP gestion des ressources humaines ( Villetaneuse, sceaux, Nanterre, Sénart…)
    J’ai même réussi mes tests et entretien pour l’IUT de Villetaneuse, j’y croyais plus.

    Pour l’IUT de Sénart à Melun, mon dossier était en alternance. Lors de l’entretien, le directeur l’a basculé en initial car il m’a dit qu’une entreprise ne voudra me prendre en alternance car je n’ai pas les bases de la paie. Suite à cela, j’ai été prise là-bas aussi.

    J’ai eu une réponse pour une LP gestion de la rémunération a Nanterre mais je n’accepterai pas. C’est trop spécialisé et ils font beaucoup de comptabilité. Je préfère une filière généraliste dans laquelle j’aurai beaucoup de débouchés.

    Je n’ai pas pu faire un choix de suite entre les deux IUT ( Villetaneuse, Sénart) donc j’ai validé mes candidatures. J’attends le mois de juillet pour faire un choix.

    Après je n’aurai plus qu’à chercher un stage dans lequel j’assisterai une gestionnaire de paie.

    J’espère que vous allez bien ^^
    Au plaisir de vous lire !

    • Bonjour

      Quel plaisir d’avoir de vos nouvelles ! Je suis heureuse pour vous de savoir que vous avez été accepté dans les IUT choisies pour une LP Gestion des ressources humaines 😉
      Bon courage pour la rentrée prochaine !
      Au plaisir d’avoir de vos nouvelles.
      Bonnes vacances.

  11. je vous remercie de m’avoir répondu à mon message, et de me conseiller. moi aussi je partage votre point de vue, la meilleure des école c’est le terrain.

    extrait de votre mail : « je vous conseille d’apprendre en faisant partie d’une équipe plutôt que de « faire la paie » dans une TPE/PME où vous vous retrouverez seule face à vos incertitudes ».

    en équipe, je ne comprends pas, ça veut dire que je peux postuler à quel poste.

    je vous remercie

  12. mon module de mon titre est de niveau III.

    merci

  13. j’ai oublié, c’est une formation d’un mois et demie.
  14. Bonne nouvelle, j’ai mon BTS.
    Hâte d’être à Septembre pour commencer ma licence !!!!

    Bonnes vacances !!!

    • Bonjour

      Toutes mes félicitations et bonne route pour l’an prochain !
      Bonnes vacances également. Ici, tout se prépare pour un départ imminent en famille.
      A bientôt.

  15. Bonjour après a voir lu tous vos commentaires je me lance aussi pour avoir de vos conseils
    je suis une jeune de 23 ans non diplômée mais très investis dans le monde du travail
    j’occupe actuellement un poste d’assistante administratif au sein d’une association à laquelle j’effectue de petite tâche de comptabilité ainsi que de la RH
    j’ai fais une demande de prise en charge avec uniformation pour le titre pro G.P en 10 mois je vais m’investir au maximum
    j’ai juste le trac de ne pas réussir de ne pas pouvoir être a la hauteur mais j’aime le monde des chiffres de la paie de la RH
    Quels sont les conseils pour que je ne perd pas le file ? pour que je ne m’y perd pas ? est ce que vous pensez que je peux faire une poursuite d’étude avec ce titre si je l’obtiens
    • Bonjour et bienvenue parmi nous 🙂

      Vous êtes déjà plongée dans le monde professionnel (une bonne école 🙂 ) donc vous avez déjà de bonnes qualités d’adaptation. Si vous aimez ce que vous faîtes, vous réussirez sans aucun doute.
      Ce titre va vous permettre d’acquérir toutes les bases et il vous suffira de suivre l’actualité sociale (ce n’est pas une mince affaire au vu de tous les changements actuels).
      Quelle poursuite d’étude envisagez-vous ?
      Au plaisir de vous lire,

  16. Bonjour,

    Je suis de retour sur votre site ^^ et j’espère que vous allez bien.

    Je viens pour quelques conseils concernant ma recherche de stage pour un poste de gestionnaire paie ou de gestionnaire paie et administration du personnel (ADP).

    En Août, j’ai pu travailler un mois à Groupama Banque en tant que gestionnaire ADP, je n’ai pas pu traité la paie car le temps était très court. J’ai beaucoup aimé même s’il y a des tâches pas très valorisants.

    Il y a une semaine, j’ai débuté ma formation LP GRH. J’ai été surprise qu’il y ait beaucoup de théories venant de BTS mais je m’accroche.

    Cependant on a un stage à faire de fin janvier à mi Mai 2017, j’angoisse car mes formations de départ ne sont pas orientées vers les RH et surtout de la Paie.
    Donc, je venais pour avoir des conseils de comment bien construire ma lettre de motivation afin que j’ai une chance de décrocher un stage dans la paie ou dans ADP/PAIE?

    Une des mes profs m’a conseillé de parler de la licence qui va m’apporter des connaissances dans la paie ainsi que le logiciel SAGE, de mettre en avant mon expérience chez groupama banque et d’insister sur le fait que j’aurai aimé découvrir la paie ( + les motivations qui me poussent à vouloir faire de la paie) mais le temps était court et de mettre sur le CV une ligne comme « initiation à la paie  » chez Groupama Banque.
    Vous en pensez quoi?

    Merci d’avance!

    • Quel plaisir de vous revoir

      Même si vos formations de départ ne sont pas orientées paie/RH, votre formation actuelle l’est et la théorie vous aidera à vous lancer.
      Effectivement, il faut mettre en valeur tout ce que vous pouvez mais surtout n’hésitez pas à dire ce que vous allez apporter à l’entreprise d’accueil pendant votre stage (accueillir un stagiaire demande du temps et de l’investissement, l’entreprise sera ravie que vous lui suggériez une plus-value à votre accueil).
      Mettre « initiation à la paie » quand on n’a été que gestionnaire ADP, cela me semble légèrement mensonger et peu enclin à démarrer de bonnes relations avec un employeur.
      Il faut démarrer un jour et si votre tuteur de stage ne le comprend pas, c’est simplement que ce n’est pas le bon lieu de stage. L’entreprise ne peut pas avoir une personne qualifiée et opérationnelle et la payer comme stagiaire 😉
      Ayez confiance en vous, les gestionnaires de paie sont recherchés !
      à bientôt

  17. Bonjour,
    je me permet de vous contacter car je doute…
    J’ai 35 ans et un parcours professionnel très atypique. Bac STT option informatique de gestion et le niveau BTS informatique de gestion (pas obtenu). Depuis j’ai été aide comptable (sans faire les exercices de fin d’exercice) pendant 13 ans dans 3 sociétés différentes. Là je suis toujours en activité mais l’ambiance d’équipe s’est énormément détériorée depuis 3 ans et là je suis rendue à un point où je n’en peus plu.Donc d’ici un mois je serais à la recherche d’un emploi et je me dis que c’est peut être le moment de me lancer dans une formation pour faire un métier que j’aime !!! Le métier de gestionnaire de paie m’a toujours intéressé par les chiffres et le social mais surtout par le changement. Je m’ennuie assez vite à mes postes. J’aime apprendre de nouvelles règles, changer mes méthodes… bref progresser.
    Par contre, j’ai vu 2 formations (une au GRETA et l’autre AFPA). Mais j’ai une famille et bien sûr je voudrais retrouver du travail rapidement après. Et surtout, est ce que cette formation a un niveau difficile ? Car ça fais longtemps que je ne suis pas retourné à l’école 🙂
    Merci d’avance pour vos réponse et désolée pour mon message un peu long.
    • Bonjour

      Bienvenue sur le blog. Il va m’être difficile de vous dire si vous pouvez réussir ou non car le travail et la motivation sont les la bases de la réussite. Je ne connais ni la formation du greta ni celle de l’AFPA et je ne pourrais donc pas vous indiquer si ces formations sont difficiles ou non ? Est-ce une formation de niveau 3 ou 2 ? La durée ?
      J’ai moi-même suivi une formation à l’AFPA et j’y ai travaillé, par conséquent, je peux vous assurer du sérieux de leurs formations et surtout une méthode d’apprentissage basée sur la mise en situation professionnelle qui me convenait parfaitement.
      Je me permets de re préciser que le métier de gestionnaire de paie est à la base la mise en application du droit du travail et du droit de la sécurité sociale… et puis, pour ma part, gestionnaire de paie, sans dimension RH, ce n’est pas vraiment intéressant…
      J’attends de vos nouvelles,
      au plaisir 🙂
      K.

      • Bonjour,
        il s’agit d’une formation de niveau 3 qui se déroule en 6 mois dont 6 semaines en entreprise. Ca va être intense ?
        Je dois visée d’autres formations peut être avec du RH ? Qu’en pensez vous ?
        Ce n’est pas facile de trouver et je ne veux pas me tromper car je ne pourrais pas me former plusieurs fois…il faut bien travailler aussi.
        Merci pour vos réponses et conseils.

        • Une formation de niveau 3 est d’un bon niveau, notamment pendant 6 mois. Les bases seront acquises, la suite vient avec « le terrain ».
          Pour une formation en RH, tout dépend de vos souhaits 😉
          Je vous disais cela car je ne conçois « la paie » que comme une composante d’un service RH au service des salariés et de l’efficacité de l’entreprise.
          Bonne soirée,
          A bientôt.
  18. Bonjour,
    je reviens vers vous car je me suis inscrite sur différentes agences d’intérim et j’en ai profité pour leur parler de cette formation gestionnaire paie que j’envisageais.
    Toutes leurs réponses m’ont beaucoup refroidi et fais très peur…
    Toutes les agences d’intérim me disent qu’il y a beaucoup d’offres d’emploi en tant que gestionnaire paie mais que les employeurs ne tiennent pas compte des formations réalisées à l’afpa, Greta,… Ils regardent uniquement les diplômes tels que les BTS. De plus, il y a énormément de personnes qui se forment dans la paie donc beaucoup de demandes. Là je doute vraiment d’une telle formation. Qu’en pensez vous ?
    Merci d’avance.
    • Bonjour

      J’espère qu’un jour ces agences interim et les futurs employeurs reconnaîtront leurs mauvaises façons de recruter…
      Pour ma part, j’ai eu besoin d’un gestionnaire pour me remplacer lors de mon congé maternité et il n’y avait pas « foule » de candidatures…
      Je continue de penser que tout est question de personnes et de compétences pour tout métier. Les formations AFPA et greta sont de bonnes formations : j’accueille actuellement une stagiaire qui est dans un organisme de formation continue et elle a de bonnes bases. Alors, évidemment, c’est un métier qui mérite beaucoup de terrain, mais il faut bien démarrer un jour, non ?
      Ecoutez vos motivations et validez votre projet grâce à vos compétences.
      Bon courage pour la suite.

  19. Bonjour,

    Je suis actuelement gestionnaire de paie au Congrès de la Nouvelle-Calédonie. Je fait se travail depuis 10 ans. Mes missions sont les suivantes : rédaction des contrats de travail après avoir recueilli les divers documents me permettant de faire le contrat (Identité, RIB, Diplôme, carte CAFAT, livret de famille etc …). Rédaction d’arrêté relatif à l’attribution d’une prime ou d’un avantage en nature et d’autres documents (circulaire, attestation, arrêté de cessation de fonctions …). La saisie en paie création de dossier lors d’un nouveau recrutement, la saisie d’une prime, la saisie des taux de cotisation MDF (mutuelle), La saisie d’un changement de RIB, la saisie d’une prime ect … Après la saisie, je contrôle la simulation de salaire (pré-bulletin de paie).
    Après avoir fait toutes mes saisies pour chaque agents pour lesquels il y a quelque chose à modifier et selon un planning de paie, le calcul des paies est lancé et on ne peut plus faire aucune modification. Après ce fameux calcul des paies, je réalise ce que l’on appel la liste des écarts (je compare les salaires N-1 et N de chaque agents et si il y a une différence je donne l’explication généralement liée à ma saisie sur la paie en cours ou du mois dernier ou d’une modification de variable), et je contrôle également un état appeler « SMAVEN » qui me permet de valider que tout les rémunérations et cotisations ont bien étaient prise en compte lors du calcul des paies. Après cela, je fait un contrôle des totaux (rémunérations et cotisations). ici la première partie des la solde et effectuer. Ensuite Je reçoit des états dit états de paie qui vont permettre de payer les agents et verser les cotisations aux caisses. Je contôle ces états et je les transmets au service comptabilté pour qu’il mandate la solde (rémunérations, cotisations et « prestations familiales des fonctionnaires »).
    Les données issu du logiciel de paie sont codifiées pour que le logiciel de comptabilité puisse les traduire (il y a un interface entre les deux logiciels).
    Après le contrôle (l’analitique je ne vais pas rentrée dans les détails) et le mandatement de la solde réaliser par le service comptabilité, la solde et envoyer au trésor publique qui est le seul à pouvoir faire le virement des salaires sur les comptes des agents et les virements des cotisations sur les comptes des caisses.
    Je réalise aussi les déclartions trimestrielles et annuelles au différentes caisses (CAFAT (DNT), RUAMM (DNT), AGFF, CRE, IRCAFEX, CET, TAITBOUT et CCS).
    Je réalise également le contrôle et la déclaration des salaires imposables des agents.
    Je réalise également les déclarations de recrutement et de radiation des agents (CAFAT (assurance maladie) et Mutuelle).
    Je m’occupe des compagnes relatives à l’attribution des prestations familiales.
    Je fait également des tableaux de suivi (suivi des agents en CDD, les primes des agents etc …).
    Je saisie et contrôle les arrêts médicaux de travail avec réalisation des déclaration de perte de salaire en fonction des droits des agents (La CAFAT indemnise 50% de la perte brute de salaire pour les agents contratuels c’est différent pour les fonctionnaires).
    Je calcule les indemnités de congès payés, de précarité, de fin de fonctions, de licenciement et de départ à la retraite pour les agents contractuels.
    Je fait une multitude de simulations de salaire pour la préparation du Budget prévisionnel.
    Je fait du classement et de l’archivage (mensuelement et annuelement)
    J’informe les salariés quand ils ont des questions relatives à leur salaire.
    J’informe ma hiérarchie des qu’il y a des revalorisations de variable (plafond pour les caisses, revalorisation des prestations familiales, revalorisation de SMG, revalorisation de GMP (IRCAFEX) etc …)

    Néanmoins, je n’ai qu’un BAC ES et j’aimerai valider un titre de gestionaire de paie. Comment faire suivre la formation à distance ou par la VAE.

    Quelle est la meilleur façon ?

    Je reste en attente de votre réponse et vous remercie d’avance.

    Bien à vous et cordialement,
    Matthieu.

  20. Bonjour,

    Je viens de découvrir votre blog, très intéressant, je suis formatrice paie pour un partenaire nationalement connu « C…. », actuellement ayant du temps je viens d’obtenir un poste de vacataire pour les LP 1ère année LICENCE PROFESSIONNELLE MÉTIERS DE LA GESTION ET DE LA COMPTABILITÉ : COMPTABILITÉ ET PAIE.
    Après lecture de vos intervenants ; je me rends compte que leurs attentes sont plus dans la pratique que la théorique mais la question que je me pose et :
    Après leurs avoir donnés les informations pour l’élaboration de fiche de paie suivant les catégories :
    non-cadre, cadre « étude des plafonds », apprenti…
    Il ne nous est pas demandé de transmettre des données supplémentaires tels que les contrats aidés et les contrat spécifique comme les mandataires sociaux ou gérants salariés….
    Pour ma part j’aborde toujours le sujet mais comment en 30 heures faire le maximum attendu face à des intervenants n’ayant pour la plupart jamais fait une fiche de paie avec la compréhension de la réduction générale annualisée et la réduction AF elle aussi annualisée sans oublier la fameuse DSN qui oblige des données mensuelles transmises sans erreurs.

    J’apprécie votre approche du métier de la paie car il faut être passionnée pour faire ce métier et à l’écoute de la personne car se ne sont pas que des chiffres mais bien des personnes derrière un bulletin de paie avec toutes ses états.

    Félicitations pour votre BLOG.
    et merci par avance de votre point de vue.

    • Bonjour ,

      Merci à vous pour ces compliments qui me vont droit au coeur.
      Effectivement, les formations en théorie de paie se valent bien souvent car les bases sont abordées. Est-il vraiment nécessaire de voir tous les contrats spécifiques, tout en sachant que cela change régulièrement ?
      Ce qui me semble intéressant au cours de la formation, c’est d’apprendre aux étudiants où chercher de la vraie information (et éviter certains sites) et comment utiliser cette information.
      En 30 heures, vous abordez déjà beaucoup de choses et je pense qu’il est difficile de faire plus. Soyez satisfaite de partager vos connaissances avec vos stagiaires, avec autant de passion (vos stagiaires ont cette chance !).
      Pour ma part, ce qui me semble le plus difficile c’est de paramétrer un logiciel tel que je le souhaite.
      Pour la DSN, après de nombreuses déconvenues, les transmissions semblent mieux se passer 😉 Cependant, rien ne remplace la pratique.

      Au plaisir,
      K.

  21. Bonjour,
    Je me permets de m’incruster dans ce post non pour moi, mais pour mon conjoint. Il a un parcours tellement particulier que je ne vais pas vous le décliner ici, ce serait trop long ! Il est au chômage depuis 2 semaines et a un but précis, devenir gestionnaire de paie. Une formation ouvre à l’AFPA dans quelques semaines et c’est la course contre la montre pour réussir à obtenir un financement. La région peut le financier sur l’étude de son dossier de candidature. L’une des conditions pour que ça passe est le stage en immersion. Il a lancé des candidatures partout, envoyé des mails, s’est déplacé, mais la réponse est toujours négative. Curieusement les entreprises semblent globalement ok pour ce genre de stage, mais pas en gestion paie. Évidemment la confidentialité de cette mission est importante, c’est peut être pour cela.
    Mon futur gestionnaire de paie constitue un dossier avec toutes ses recherches, ses démarches, il va
    passer un test pour un organisme demain, qui lui permettra de se situer, il révise ses maths, son français, il bosse dur.
    Avez vous une idée pour une approche particulière pour pouvoir faire un stage d’observation ? Pensez vous que certains modèles d’entreprise sont plus ouverts que d’autres ?
    Nous sommes à Strasbourg, on a essayé les organismes de la sécurité sociale, les assurances, les grands groupes implantés ici, et bien-sûr les cabinets comptables aussi.
    Si vous aviez une petite astuce pour nous ce serait formidable !
    Merci pour ce post en tout cas qui est une mine d’infos !
    Emilie
    • Bonjour

      Je comprends votre désarroi quant à la difficulté de trouver un terrain de stage. Cependant, je dois bien reconnaître que je n’accueille pas de stagiaire dans mon service paie pour de si courtes périodes. Souvent les stagiaires en secrétariat ou comptabilité me demandent pour « voir la paie » mais les données sont très confidentielles.
      Vous avez tenté les grands groupes alors il vous reste les PME.
      Désolée mais je crois que je ne vais pas vous être d’une grande aide pour cette fois.
      A bientôt;
      K.

  22. Bonjour,
    je suis étudiante en DUT de gestion et administration du personnel à l’école supérieure de technologie
    Actuellement, je suis en stage de fin d’études au sein de service ressources humaines, et plus précisément, la gestion de paie;
    Je suis à la recherche d’une problématique relative à la gestion de paie pour l’élaboration de mon rapport de stage
    je vous pris de bien vouloir accepter ma demande et me donner des propositions pour ma problématique
  23. Bonjour

    Je commence par vous souhaiter une bonne réussite dans votre parcours.
    Pour pouvoir aborder sereinement une problématique liée à la gestion de la paie, peut-être avez-vous repéré des problématiques propres à l’organisation ? Cela est beaucoup plus simple pour réaliser un rapport de stage.
    Si ce n’est pas le cas (ce que je doute), voici quelques thèmes souvent abordés :
    – l’impact des erreurs en paie
    – avantages et inconvénients de l’externalisation (ou de la paie en interne)
    – la paie, un levier pour la GRH
    – quelle place pour le service paie au sein de l’organisation
    – gestionnaire de paie et stress
    – la digitalisation : avantages et inconvénients
    – la place de l’assistant dans le service paie
    J’espère que l’un d’eux retiendra votre attention et bon courage 🙂
    K.

  24. Bonjour,
    Je vous félicite pour vos réponses qui sont adaptés (j’ai lu beaucoup d’avis et peu étaient pertinent ou adapté).
    Je suis en reconversion et j’hésite avec je gestionnaire de paie, assistant comptable ou le comptable. Le gestionnaire de paie m’attire le plus, cependant tout ce qui touche au sociale juridique me fait peur.

    J’ai un Bac STL science technique laboratoire en biochimie génie-biologique. Un niveau DEUG de chimie (je l’ai pas validé), un certificat d’auxiliaire de soin animalier, ainsi qu’un titre pro de réceptionniste en hôtellerie.
    Sur le plan professionnelle j’ai travaillé dans différents hôtels (femme de chambre, gouvernante, réceptionniste). Durant ma dernière expérience je touchais au facture, devis, relance impayé.. je m’amusais lorsque je mettais mon nez dans les comptes, je vérifiais que tout correspondait (si j’avais une erreur d’encaissement ou de l’argent manquant il fallait que je sache pourquoi). Il fallait que je sache ou on était, pourquoi faire une rupture conventionnel, et je détesté quand il y en avait partout.

    Je cherche à traiter, analyser toutes les informations qui concernent un employé afin de pouvoir faire en sorte qu’il est une paye réelle. cela provient de mon expérience ou je me suis trouvé avec des fiches de paie fausse, des accidents de travail qu’on tenait pas compte. Assurer, suivre, vérifier les informations. Transmettre ce qui doit l’être au bonne organisme. Aider au renseignement que se pose les employés. Tout en ayant un lien avec différents service. Je veux particulièrement avoir un lien avec les chiffres et l’humain.

    Je vise une entreprise afin de pouvoir évoluer en RH dans un futur. De nature je suis persévérante et discret (au point qu’il est arrivé à mon patron de pas me remarquer alors que dans l’hôtel ou j’étais il y avait que nous en accueil).

    J’ai obtenue des témoignages par téléphone ou certain mon dit que la partie juridique, les déclaration étaient ardus, que c’était éprouvant. D’autres qu »il fallait être actif avec les changement, se tenir à jour, avoir un regard en permanence sur les changements.

    J’aimerais avoir votre avis ce que vous pensez. Pour le gestionnaire de paie il faut particulièrement une formation de gestionnaire de paie ou par exemple de comptabilité et gestion peut convenir.
    Je n’arrive pas à me décidé, voilà vraiment j’ai peur de la partie juridique. Mais en même temps je voudrez en savoir plus, comment sa marche, quelles sont les réglementations, comment calcule t-on tel ou tel assurance, sur quel principe sont basé par exemple les congés payés…

    Pourriez-vous me renseigner.
    Je vous remercie d’avance et bonne fin de journée.
    Bien à vous.
    Laetitia.

    • Bonjour

      Votre personnalité semble orienté sur la polyvalence. Que ce soit en RH ou en paie (puisque la paie fait partie intégrante de la partie RH), il faut effectivement aimer le droit et notamment effectuer la veille juridique, c’est in-dis-pen-sable 😉
      Si vous aimez, cela ne pose pas de problème particulier sinon cela peut s’avérer compliqué car la base de la reconversion étant de s’émanciper vers un métier qui plaît et où on va trouver du plaisir.
      Pour la paie, il existe différents profils : formation de gestionnaire de paie ou bien les formations en comptabilité où les modules paie sont complet associés à une bonne expérience (c’est à dire une première expérience en équipe et non en TPE) ; cela dépend de votre assurance, de votre persévérance et de vos facilités d’apprentissage.
      Les exemples d’oubli dont vous me parlez ne sont certainement pas liés à un manque de connaissance en paie mais plutôt à un problème organisationnel (problème de communication entre les différents intervenants).
      Si vous aimez les comptes, vous pouvez également faire une formation de comptable gestionnaire, métier très polyvalent alliant la comptabilité, la gestion et souvent la gestion du personnel.
      Si vous avez des questions précises, je reste à votre disposition,
      à bientôt
      K.

  25. Bonjour,
    Merci pour votre retour.
    Effectivement je pense à la comptabilité et gestion.
    Je suis persévérante, mais l’assurance je l’acquière au fur et à mesure;
    Est-ce que vous savez vers quel métier cette formation pourrait m’amener.
    Sur différents sites j’ai de tout et à la fin j’en conclu que je pourrai exercer en tant que comptable, assistant de gestion, assistant administratif. Il y en a-t’il d’autre?

    Merci encore de vos informations.
    Passez une bonne fin de journée.
    A bientôt.
    Laetitia

    • Avec un niveau 3 en comtpa/gestion, vous pouvez exercer en tant que comptable, assistant comptable, assistant de gestion, assistant de direction.
      A bientôt.

      • Bonjour K.,

        Merci infiniment, ces métiers me ressemble plus.
        Je vais pouvoir en parler avec ma conseillère.
        Toutes vos explications m’ont permis d’y voir clair et de prendre une décision.

        Bonne continuation et merci encore.
        Laetitia

  26. Bonjour K.

    Je suis tombé par hasard sur votre blog. Et, j’aimerais avoir vos conseils.
    Actuellement, je viens de terminer une expérience de 3ans dans l’administration public en tant que gestionnaire formation professionnelle emploi (gestion des aides, rémunération stagiaire).
    J’ai une BTS banque et travaillée 4 ans dans celle ci.
    J’ai toujours aimer les chiffres et je souhaite devenir gestionnaire de paie. Pour cela, j’essaie de le faire en alternance mais j’ai du mal à réaliser ma lettre de motivation.
    Avez vous quelque conseil à me donner.

    Merci à vous.

  27. Bonjour K,

    Je suis tombé par hasard sur votre blog et j’aimerais avoir vos conseils.

    Voilà j’ai un niveau BTS COMPTABILITÉ et actuellement je souhaite suivre une formation de niveau III mais j’hésite entre gestionnaire de paie et assistant ressources humaines. À savoir que je suis plus attiré par la paie mais je me demande s’il est possible de faire la formation de arh et etre quand même gestionnaire de paie grâce à la formation de arh qui propose une module de la paie.
    C’est possible ?
    Merci très cordialement !

    • Bonjour ,

      Concernant le choix pour votre future formation, il dépend entièrement de vous !
      C’est vous qui allez être acteur de votre parcours et il faut qu’il convienne à vos aspirations.
      Avec une formation en RH, il est tout à fait possible de devenir gestionnaire de paie, en ayant fortement travaillé cette matière et surtout en trouvant un premier emploi dans un gros service, où vous ne serez pas seul. En effet, dans une TPE, vous retrouver seul face à la paie peut être un peu périlleux, mais pas impossible 😉

      De nombreuses formations complémentaires en paie peuvent compléter votre parcours en RH. Ensuite, c’est véritablement le terrain qui donne la meilleure expérience. En effet, force est de constater, qu’après quelques années à ne pas pratiquer certaines particularités, on oublie… tout de même, c’est comme le vélo, ça peut revenir bien vite avec une bonne documentation.

      Au plaisir de vous lire,
      K.

Laisser une réponse