contact@kassistanceconseil.fr

S’initier à la comptabilité : découvrir les écritures de vente

Il y a un moment sympathique pour tout chef d’entreprise, c’est de facturer. Passée cette étape, pourquoi gâcher ce plaisir en butant sur la difficulté de comptabiliser ses factures, dans sa comptabilité ?

Pour faire simple dans ce module, je simplifierai le thème de la TVA qui sera traitée dans un autre module.

Si vous avez bien suivi les bases, vous allez deviner facilement que les factures s’enregistrent en PRODUIT ===> la classe 7.

L’enregistrement des produits issus des factures de vente, non payées au comptant

Deux éléments sont à retenir : je vais entrer une créance à mon client CC donc au DEBIT (gauche) et je vais mettre mon produit au CREDIT (droite).

Concernant les numéros de compte, nous avons vu la semaine dernière les différentes classes. Dans les comptes de bilan, il y a les comptes de la classe 4 qui sont les comptes de TIERS (et comptes rattachés).
 
Les tiers sont synthétiquement vos clients, vos fournisseurs, votre personnel et les organismes collectant les charges sociales et fiscales.
La trame d’écriture à retenir est donc :

DEBIT : COMPTE 411 CLIENT pour la somme TTC

 

CREDIT : COMPTE 70 VENTES pour la somme HT

 

CREDIT : COMPTE 44571 TVA COLLECTEE pour la somme de la TVA

Par exemple, pour une facture de vente de 1 000 €

D 411 : 1 000 €
C 44571 : 200 €
C 70 : 800 €

Question ? pourquoi ma TVA est au CREDIT ?

Réponse : c’est une DETTE vis à vis du TRESOR PUBLIC car la TVA issue des vente est collectée, c’est-à-dire qu’elle sera reversée à l’Etat.

L’enregistrement des produits issus des factures de vente payées au comptant

Souvenez-vous des enveloppes de caisse de M. BERNARD (si vous avez oublié, relisez la partie de découverte du bilan).
Les comptes de trésorerie sont des comptes de la CLASSE 5. Les comptes les plus utilisés sont :

531 : CAISSE

 512 : BANQUE

J’entre de l’argent dans ma caisse ou sur mon compte en banque donc je vais comptabiliser le flux de trésorerie au DEBIT de la CLASSE 5 (à gauche) et je vais comptabiliser le montant de ma VENTE au CREDIT de la CLASSE 7.

 La trame de l’écriture pour une vente au comptant en caisse :
 

DEBIT : COMPTE 531 pour la somme TTC

 

CREDIT : COMPTE 70 VENTE pour la somme HT

 

CREDIT : COMPTE 44571 TVA COLLECTEE pour la somme de la TVA

 

 

La trame de l’écriture pour une vente au comptant en chèque :

 

DEBIT : COMPTE 5121 pour le montant du chèque (montant TTC de la vente)

 

CREDIT : COMPTE 70 VENTE pour la somme HT

 

CREDIT : COMPTE 44571 TVA COLLECTEE pour la somme de la TVA

Les différents types de vente

Evidemment, selon votre activité, vous n’enregistrerez pas vos factures dans le même compte. Voici les principaux comptes utilisés :

  • Vous vendez des produits finis qui ont été transformés par votre entreprise, vous utiliserez le COMPTE 701  (exemple d’activité : assembler des composants informatiques en vue de vendre un ordinateur complet)
  • Vous êtes prestataire de service : permanence téléphonique, assistante indépendante, écrivain public, psychologue, consultant, électricien … vous utilisez le COMPTE 706.
  • Vous faîtes du négoce, c’est-à-dire que vous acheté des marchandises que vous revendez en l’état, vous utilisez le COMPTE 707 (exemple : vente de vêtements non confectionnés par l’entreprise)
  • Vous travaillez dans le secteur médico-social, vous allez utiliser les comptes 73 (que vous ne trouverez pas dans le Plan Comptable Général – PRODUITS DE LA TARIFICATION). Selon que vous soyez financé en Prix de Journée, en Dotation Globale,  le compte utilisé sera différent.

Pour aller plus loin :
N’oublions pas que la comptabilité va servir à la gestion de son activité et à cette fin, sans que cela ne devienne une usine à gaz, il peut être intéressant de créer des sous-comptes. Cela vous permettra de voir rapidement quelle activité vous dégage un CA intéressant (sous réserve de vérifier la marge).
Par exemple (ces sous-comptes ne sont pas réglementaires et ne sont qu’un exemple de ce qui peut être fait ; le choix de votre comptabilité est propre à votre organisation), pour un écrivain public :

  • 7061 : prestations avec les particuliers
  • 7062 : prestations de rédaction web
  • 7063 : prestations de relecture professionnelle
  • 7064 : transcription

De même, pour de la revente de marchandises :

  • 7071 : vêtements
  • 7072 : accessoires
  • 7073 : chaussures

Et encore un module de terminé…

Avez-vous remarqué la facilité pour enregistrer ses factures ?

Nota : pour la mise en place d’une comptabilité plus détaillée ou spécifique, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel de la comptabilité : votre Expert Comptable est là pour vous conseiller.
Toute reproduction – même partielle – de ces textes est interdite.
 
 
L’usage est réservée à la lecture seule.
3 commentaires
  1. Bonjour,
    un client me propose un reglement comptant avec un escompte de 1.5%
    est ce que ce taux est correct pour novembre 2016?
    merci
    cordialement
    • Bonjour

      L’escompte doit être prévu sur votre document commercial, ce n’est pas à votre client de vous le proposer.
      Normalement, vous devez calculer quel taux vous pouvez accorder à vos clients en fonction de votre rentabilité et de votre flux de trésorerie (s’il est tendu ou non). Plus votre trésorerie est à flux tendu, plus votre taux d’escompte doit être attractif.
      Un taux entre 1% et 2% est dans la moyenne.
      A bientôt,

Laisser une réponse