Un modèle d’accompagnement VAE

Pour ceux qui ont la chance de bénéficier d’un financement pour leur accompagnement VAE (24 heures) ou encore ceux qui ont choisi de se faire accompagner, dans le cadre d’un financement personnel, je vais vous dérouler les étapes nécessaires pour un accompagnement efficace.

VAE, les motivations

En quelques heues (de 3 à 5 heures), vous devez exprimer pourquoi vous réalisez cette démarche et en quoi cette validation va vous servir : qualification, trouver un emploi, obtenir une promotion, pérenniser son emploi…

C’est une étape essentielle pour se situer dans cette démarche. Quelques questions de votre conseiller devrait vous aider à réaliser cette étape.

 

VAE, la recherche des mots clefs

Au cours de cette étape, vous allez lister le vocabulaire employé dans votre profession et vérifier celui qui est utilisé dans le référentiel du diplôme choisi. N’hésitez pas à faire des recherches sur ces mots afin de les utiliser à bon escient dans votre futur argumentaire.

Votre fiche de poste sera un précieux allié. Sinon, votre CV, s’il est réalisé par compétences, vous facilitera le travail.

Ce travail prend en moyenne 5 heures.

VAE, les preuves

Avant même de partir dans la rédaction pure, il est important que vous rassembliez les preuves de vos expériences et ainsi référencer vos différentes annexes (certificats de travail, fiches de poste, formations professionnelles…)

En général, le conseiller prend du temps pour expliquer la méthodologie propre à la démarche VAE. Vous pouvez d’ailleurs relire l’article que j’avais rédigé sur la démarche VAE.

Ce travail peut prendre plusieurs jours. Ne l’oubliez pas car il vous rattrapera à la fin de la rédaction du livret et vous pourriez omettre des éléments essentiels dans la rédaction.

VAE : votre parcours

Entre votre diplôme initial et votre démarche VAE, vous justifiez d’un parcours professionnel pouvant faire l’objec d’une validation des acquis. C’est ce parcours qui permet d’expliquer votre évolution.

Vous allez pouvoir vous aider des rubriques présentes dans le livret telles que : vos liens avec les partenaires extérieurs, vos liens avec votre hiérarchie, vos liens avec vos collègues, les moyens que vous avez utilisés au cours de vos expériences…

Votre conseiller vous explique chaque terme des rubriques et ce qui est attendu. En général, en quelques questions, vous êtes déjà très à l’aise.

VAE : Liste des activités

Les différentes fonctions occupées sont découpées en activités exercées. Il s’agit de déterminer l’autonomie dans chaque activité à l’aide des fiches de poste…

Souvent, une activité est plus probante que les autres ; cette activité sera le noyau de votre livret VAE pour apporter une véritable plus-valeur à votre dossier. Aidez-vous de celle-ci pour lister les difficultés que vous avez rencontrées, les contraintes, l’évolution de vos activités.

Cette étape peut prendre du temps. N’hésitez pas à le faire en plusieurs fois. Souvent, il faut un temps de décalage entre le moment où vous allez travailler sur les activités à choisir et les activités choisies. Le temps fera son travail ; l’échange avec votre conseiller vous en fera gagner 😉

VAE : s’approprier le référentiel

Sans référentiel, pas de VAE. Malgré toute la richesse de votre parcours professionnel, si vous ne parvenez pas à faire le parallèle entre vos compétences, vos activités et le référentiel, valider sera compliqué.

Cette étape va vous aider à structurer votre argumentaire : trouvez des exemples probants.

VAE : rédaction spécifique

A certains niveaux, et ce fut le cas dans le cadre de la validation de ma licence auprès du CNAM, le livret exige de rédiger un projet que le candidat a mené de A à Z. Ce projet utilise la majorité des compétences visées par le diplôme :

  • rédaction de la problématique
  • recherches
  • cahier des charges
  • planification
  • suivi
  • réalisation
  • bilan

VAE : préparation à l’entretien oral

J’ai consacré un article complet à la préparation de son oral vae et vous pouvez le relire ici et j’y reviendrai probablement.

Préparez un powerpoint qui vous servira de support pour votre introduction. Votre conseiller vous proposera un entretien « blanc » pour vous aider à maîtriser votre présentation mais également votre tract (si celui-ci existe).

N’oubliez pas que quand vous entrez dans cette démarche VAE, vous démarrez un travail personnel d’une centaine d’heures (moyenne 😉 ). Bonne chance à vous !

Vous avez quelques minutes,

parlez-moi des conseils reçus et de l’accompagnement  

dont vous avez bénéficié. 

 

 

 

 

Laisser une réponse