contact@kassistanceconseil.fr

VAP ou VAE ?

 

Je vous ai déjà parlé de la VAE (validation des acquis de l’Expérience) dans cet article (cliquez ici pour relire l’article sur la VAE) mais je ne vous ai jamais parlé de la VAP.

VAP : validation des acquis professionnels

La VAP 85 est un dispositif qui permet à toute personne de valoriser son expérience professionnelle ou personnelle en vue d’être dispensée des titres requis pour entrer en formation.

La VAP s’inscrit dans une volonté de progression (j’obtiens une VAP pour obtenir un autre diplôme ensuite).

Je vous donne mon exemple : l’an prochain, en principe (si je ne fais pas un autre choix d’ici là 😉 mais là est une autre histoire !) je dois suivre la formation Management et gestion des établissements médico-sociaux à l’Université d’Aix en Provence pour laquelle un niveau Master 1 est requis. Comme vous le savez (ou pas !), je n’ai qu’une licence DEG parcours GRH. Je dois donc réaliser un dossier VAP afin de décrire mon parcours professionnel (voire personnel) et ainsi démontrer que celle-ci est significative pour entrer en master 2.

Attention, la VAP permet d’entrer en formation mais si à l’issue de la formation, vous échouez aux examens, vous n’obtenez rien contrairement à la VAE qui peut permettre de valider partiellement.

 VAP : le cadre réglementaire

La VAP est issue du Décrêt 85-906 du 23 août 1985.

Le public concerné :

  • Non titulaire du titre requis pour être candidat à la formation visée
  •  Âgé d’au moins 20 ans
  • Interruption des études depuis au moins trois ans en cas d’échec au titre requis

 

VAP : comment faire ?

Le candidat doit constituer un dossier qui sera examiné par une commission de validation.

Les dossiers peuvent prendre différentes formes : dossier de quelques pages, CV détaillé, une lettre de motivation et un CV détaillé, un livret qui peut ressembler au livret 1 de la VAE.

Contrairement à la VAE, il n’y aura pas de livret 2 puisque vous entrerez en formation.

VAP et VAE : différence

La VAP et la VAE ont toutes deux pour objet la reconnaissance des connaissances et compétences acquises à travers l’expérience professionnelle. Toutefois elles comportent une différence fondamentale dans la finalité : obtenir une certification professionnelle pour la VAE, poursuivre des études pour la VAP.

 

 

Laisser une réponse